• Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 8 034 autres abonnés

  • Archives

  • Commentaires récents

    Projet “La Chose pub… dans Projet « La Chose p…
    Projet « Territoires… dans Projet « Territoires en écritu…
    « L… dans Pour les fêtes, les Célestins…
    « L… dans Pour les fêtes, les Célestins…
    Hellbereth dans Du texte à l’affiche : théâtre…
  • Articles les plus consultés

Retour sur la lecture du 10 décembre, organisée en partenariat avec la Bibliothèque de la Part-dieu


En partenariat avec la Bibliothèque Municipale de Lyon, les Célestins ont proposé, mercredi 10 décembre, une lecture publique d’extraits de la pièce de Karl Kraus, Les Derniers jours de l’humanité. Orchestrés par Christian Taponard, fidèle ami du Théâtre, 5 jeunes lecteurs et comédiens ont prêté leurs voix pour faire découvrir aux spectateurs l’écriture à la fois poétique et satirique de Karl Kraus, dénonciateur impitoyable de la propagande de guerre, des dérives du pouvoir et de la cruauté de l’humanité.

Proposée en écho à la pièce tragicomique La Tragédie est le meilleur morceau de la bête, accueillie aux Célestins du 25 février au 7 mars 2015 et à l’exposition « 1914-1918 : Lyon sur tous les fronts ! » présentée à la Bibliothèque de la Part Dieu du 24 septembre 2014 au 5 février 2015, cette lecture affirme à nouveau l’attachement des Célestins à la diffusion et au partage de la création théâtrale et littéraire contemporaine.

Les jeunes comédiens ont ébloui le public par leur justesse, leur vitalité, et leur capacité à interpréter et mettre en voix ces extraits de texte intenses, tirés d’une œuvre théâtrale longue initialement de plus de 20h de représentation…
Un beau moment de littérature et de théâtre !

Comité de lecture lycéen 2013 : retour sur la représentation du samedi 18 mai !


image-icone

Vous vous souvenez ??…une vingtaine de lycéens et collégiens…le plaisir de DIRE des textes contemporains …des auteures comme Stéphanie Marchais, Alexandra Badea…Cela vous rappelle quelque chose ?

Après environ 50 heures de répétitions avec Christian Taponard, les jeunes participants ont pu offrir, à qui voulait bien l’entendre, les fruits de leur expérience collective et personnelle sur l’écriture contemporaine. Les jeunes déjà en place sur scène, droits dans leurs vestes n’ont pas été déstabilisés par la venue de 180 spectateurs ni par la présence de  Stéphanie Marchais.

Tout était là : la concentration, l’énergie, le dépassement de soi, la mise en écoute des mots…ces mots forts, rudes devenant une arme pour dénoncer l’oppression, les mensonges et les injustices.

Famille, amis ou simples curieux venus pour voir et entendre les lycéens et collégiens sur les planches des Célestins, ont participé à une après-midi foisonnante laissant la part belle au  de théâtre contemporain.

En effet, cette édition était particulière…10 ans de comité de lecture, cela ne peut pas se passer sans surprise ! 12 participants des dix dernières années du comité ont entrainé le public dans les couloirs, autres coins et recoins des Célestins. Divisé en 3 groupes, vert, jaune, rouge, le public a pu entendre des textes de Pauline Sales, Wajdi Mouawad, Nathalie Fillion, Mickaël Glück…pour terminer dans la grande salle, avec H.H de Jean-Claude Grumberg, au beau milieu d’un conseil municipal électrisant d’humour !

Le comité de lecture lycéen 2013 a fait l’unanimité auprès de tous, le public, les professeurs,  les participants bien entendu, Christian Taponard et Stéphanie Marchais.

En attendant le nouvel opus du comité de lecture, nous vous invitons à parcourir les photos de cette édition 2013 !

L’équipe des relations publiques

Images de Christian Ganet

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Comité de lecture lycéens fête ses 10 ans cette année ! Premières impressions…


Aventure unique, le Comité de lecture a déjà séduit plusieurs centaines de lycéens, depuis sa première édition en 2003 !
Il permet de travailler, d’échanger, avec un artiste, comédien, metteur en scène passionné par la transmission. Il offre l’opportunité de se confronter à des textes d’aujourd’hui durant 40 heures d’ateliers.

Cette 10ème édition conduite par Christian Taponard, metteur en scène et comédien, réunit des élèves de la Cité scolaire internationale, des Lycées Ampère, Charles de Foucauld, Frédéric Faÿs, Saint Exupéry et du collège Ampère.
Ces derniers se sont penchés sur les textes de deux auteures : Burnout d’Alexandra Badea et Intégral dans ma peau de Stéphanie Marchais.

Une mise en espace de ces textes sera présentée le samedi 18 mai à 14h aux Célestins !

À ce jour, les participants ont suivi 22 heures de lectures, d’analyses et de mises en voix et en espace. Ils ont également eu la chance de rencontrer l’une des auteures, Stéphanie Marchais.

Précision lexicale :

Comité : Réunion de personnes déléguées par une assemblée, par une autorité, constituant un organe collégial de gestion, de consultation, de décision.
Dictionnaire Larousse

Comité (de lecture) : Réunion d’adolescents volontaires, intéressés, dynamiques, passionnés, de professeurs et de comédiens, jouant et lisant des journées entières des textes contemporains partout où faire se peut (Lycée, Célestins, etc…). »
Antonin Dudermel, participant.

Premières impressions :

Commencé par curiosité. Débuté avec intérêt. Entrepris avec plaisir. Un comité inattendu et agréablement surprenant.
Kaïtan Gigerich, participante.

Ils ne se connaissaient pas quelques heures auparavant et les voici soudés, complices, à l’écoute les uns des autres, riches de leurs différences. C’est une compagnie, éphémère, mais tellement vivante, celle du Comité de lecture des Célestins. 
Pascale Gonnet-Prince, professeur.

Émerveillement : c’est ce que j’ai ressenti en admirant tous ces élèves s’interrogeant, explorant avec passion le texte plein de poésie de Stéphanie Marchais, se risquant à des interprétations souvent aussi fines qu’originales, partageant de beaux moments de complicité et de création. 
Sylvie Barata, professeur.

Je ne savais pas à quoi m’attendre en venant à leur rencontre, je ne savais rien de ces ados, et j’ai été saisie par la pertinence et la profondeur de tout ce qui s’est dit. On a creusé ensemble et je suis repartie joyeuse, revitalisée, avec tous ces visages en tête. Cette jeunesse est belle, prometteuse. Si des groupes tels que celui-ci pouvaient voir le jour un peu partout, ici et ailleurs, alors tout irait mieux. Oui. Tout irait mieux. Surtout notre monde. 
Stéphanie Marchais, auteure d’Intégral dans ma peau.

A suivre !

comite-de-lecture

Gabriel Dufay, metteur en scène d’«Ylajali », est toute la semaine sur France Culture !


Tous les jours du 15 au 19 avril à 16h, Gabriel Dufay lit des textes qui lui sont chers lors de l’émission de Marie Richeux, Pas la peine de crier sur France Culture. Et cela s’appelle Je déballe ma bibliothèque.

Au programme donc, du lundi au vendredi : Robert Desnos, Knut Hamsun, Jon Kalman Stefansson, George Sanders et Thomas Bernhard…
Retrouvez tous les podcasts sur : http://www.franceculture.fr/emission-je-deballe-ma-bibliotheque-gabriel-dufay-nous-lit-15-2013-04-15

Et ce mardi 16 avril à 20h30, il participe en direct à la fiction Les grandes plaidoiries du barreau en prenant en charge la plaidoirie de Jean-Yves Le Borgne concernant le procès de l’église de Scientologie.
En savoir plus par ici

Tous à vos postes !

Nous accueillons Ylajali de Jon Fosse, mis en scène par Gabriel Dufay du 22 mai au 1er juin prochain.

gabriel-dufay

« Fahrenheit 451 » : petit tour du côté des « Hommes-livres »


Sans doute connaissez-vous le livre Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ou le film du même nom réalisé par François Truffaut.
Mais avez-vous eu l’occasion de voir l’adaptation théâtrale de David Géry, jouée actuellement aux Célestins ?
Et savez-vous que chaque soir, la pièce se clôt par l’intervention d’Invités donnant vie aux fameux « Hommes-livres » du roman ?

Grands amoureux du livre, professeurs, auteurs, éditeurs, libraires, peintres, conservateurs, journalistes, hommes et femmes politiques…nous les avons invités à venir partager avec les spectateurs leur livre préféré. Après plusieurs sessions de répétitions au théâtre sous la direction de David Géry, ils se produisent donc chaque soir, avec beaucoup d’émotion, sur le grand plateau des Célestins aux côtés des comédiens de la pièce et face à un public nombreux. Voici le témoignage de l’une de ces « Femmes-livres » :

Mon cher Erri (DE LUCA pour ceux qui sont moins intimes) !
J’ai appris bravement huit lignes d’un de tes livres…pour Fahrenheit, pour David Géry – metteur en scène du superbe Bartleby.
Erri, tu aimerais comme nous tous, une trentaine d’amoureux des mots, participer à cette aventure…et donc défendre Le Livre, sur scène, aux Célestins.

Nous nous sommes retrouvés tous, samedi dernier, avec Didier, Marie, accrochés aux désirs de David. Nous avons plongé…à livre ouvert…comme des élèves timorés au cœur des textes. Et surprise ! Les auteurs se succédaient…une ronde d’écrivains si variés. Senghor, Flaubert, Quignard, Steinbeck, Cohen…et toi.

Puis les livres se sont fermés et nous avons joué aux comédiens. David nous a aidés. « Plus fort », « plus gai », « on coupe l’autre plus vite », « on ne regarde pas le public », « on convertit Montag et on s’éloigne »…et hop ! C’est déjà fini. La magie s’éloigne.

On salue. Trois fois. On descend. On se retrouve à notre place : la vraie, au milieu des spectateurs, des gens de la rue, qui aiment le théâtre, les mots.

Françoise LHOMME
« Femme-livre »

fahrenheit

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :